Melody d’amour

Quel bonheur de se réveiller un dimanche matin avec Melody Gardot ! Catherine Ceylac avait eu la très bonne idée d’inviter la chanteuse américaine, installée à Paris depuis quelques mois, dans son émission Thé ou café – dont la rumeur annonce la fin prochaine, idée absurde ! -, une émission à revoir iciMelody Gardot dans Thé ou Café.

Je suis tombé amoureux de cette voix dès son premier disque. Je les ai tous achetés depuis, mais je n’ai jamais assisté à un concert de Melody Gardot, je n’ai jamais osé l’approcher (j’ai bien failli, il y a quelques années, réussir à l’inviter à Liège, mais ça ne s’est pas fait !).

Et ce matin, en la découvrant sur le plateau de Thé ou café telle qu’en elle-même, dans un français quasi parfait, facétieuse, joueuse, mais pas poseuse, je crois bien que je suis tombé amoureux d’elle. Il faudra bien que j’ose un jour, bientôt, la voir, l’écouter sur scène.

Mais quand j’écoute ses disques, son dernier album – une compilation  superbement réalisée -, j’ai l’impression si douce de ne l’avoir que pour moi, qu’à moi.

714zrAvAS5L._SL1200_

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s