Journal du Portugal (IV) : de soleil et d’eau

Pas de vacances au Portugal sans le soleil, les plages, les fontaines, l’Atlantique, le Tage (à Lisbonne), le Douro (à Porto). Clichés attendus, souvenirs d’un pays qu’on aimera revoir, continuer à découvrir.

IMG_4720Lisbonne, Rossio

IMG_4928

IMG_4945Porto, le Douro par temps gris

IMG_5023Ponte de Limaprésentée comme « la plus vieille ville » du Portugal

IMG_5036

IMG_5499Rêveries d’un promeneur solitaire…

IMG_5161Évora, Fonte de Porta de Moura, une fontaine érigée en 1556 tout en marbre blanc

IMG_5255Dans le jardin d’une maison d’hôtes, un bassin multicolore

IMG_5251

IMG_5549Plage polluée aux hydrocarbures à Sinescité natale de Vasco de Gama

IMG_5553

IMG_5544

Faro et sa ligne de chemin de fer en bord de mer

IMG_5312

IMG_5313

La côte atlantique entre Aljezur et Vila Nova de Milfontes

IMG_5338

IMG_5350

IMG_5351

IMG_5353

IMG_5357

IMG_5418

IMG_5439

IMG_5530

IMG_5373

IMG_5364

Les superbes plages de la Costa da Caparica

IMG_5628

Et les inévitables couchers de soleil sur le Tage et Lisbonne…

IMG_5649

IMG_5577

IMG_5597

IMG_5614Le pont du 25 avril qui a des airs de Golden Gate Bridge est inauguré le 6 août 1966, et a été rebaptisé ainsi en référence à la Révolution des oeilletsle 25 avril 1974, qui a mis fin à soixante ans de dictature salazariste.

Et puisque je dînais hier soir dans un restaurant étoilé qui donne sur le Jardin Amália Rodrigues au nord de Lisbonne…

IMG_5652

IMG_5653

hommage en musique à la grande prêtresse du fado

Journal du Portugal (II) : ors et orgues

Je ne me suis pas attardé dans mon précédent Journal du Portugal (Lisbonne et Porto) sur les attractions touristiques, richesses monumentales et autres particularités qu’on trouve excellemment décrites dans tous les guides.

Le Portugal – que j’ai vu jusqu’à maintenant – ce sont des dizaines d’églises, d’anciens couvents, des cloîtres, la plupart du temps richement décorés, chapelles, autels dorés à l’or du Brésil, tapissés d’azulejos, et souvent dotés de très jolis orgues anciens.

Avant une petite revue de détail, vraiment pas exhaustive, passage obligé par FatimaUn jour gris de semaine, sans fête religieuse ni pèlerinage.

IMG_4761

IMG_4763

IMG_4767

Une immensité qui me laisse une impression étrange. Je respecte la ferveur des pèlerins qui viennent ici, je ne la partage pas. Je n’aime pas la foule, encore moins ici qu’ailleurs.

A Coimbraon revient aux sources d’un glorieux passé universitaire… et religieux.

IMG_4772L’église et le monastère de la Sainte Croix 

IMG_4773

IMG_4774Premier de ces superbes orgues d’église aperçu au Portugal, je me demande – et je le demande à mes lecteurs plus spécialisés que moi – pourquoi ces instruments sont installés à gauche près du fond de la nef.

IMG_4793

IMG_4795La richesse ornementale des autels contraste avec l’austère simplicité des cloîtres qui les jouxtent.

IMG_4799

Arrivé à Porto, on visite évidemment la cathédrale  qui domine la vieille ville, son cloître à étages recouvert d’azulejos

IMG_4875

IMG_4869

IMG_4870

IMG_4864

IMG_4877

IMG_4878

IMG_4882 2

IMG_5299

IMG_4914

 

Pour fuir Porto, la foule et la grisaille, on pousse au nord vers Braga, où le soleil fera de timides apparitions.

Beau patrimoine religieux, une cathédrale qui réunit un ensemble inouï dans le fond de sa nef : deux orgues qui se font face, une tribune centrale et une voûte qui concentre la plus grande quantité de bois précieux et d’or du Brésil en Europe. Surcharge d’ornements, de sculptures, d’angelots joufflus, le baroque dans toute sa démesure.

IMG_5016

IMG_5010

 

IMG_5012

IMG_4999

IMG_4991

IMG_4989

 

 

IMG_5007

On garde pour de prochains billets des étapes magnifiques dans l’Alentejo, Tomar, Evora, et dans l’Algarve, Faro et Lagos, où les ors et les orgues ne brillent pas moins !

 

 

 

Lisboa meu amor

Je n’étais pas revenu au Portugal depuis le printemps 2000 – une courte semaine à Lisbonne et dans l’Algarve – De Lisbonne je n’avais qu’un vague et sympathique souvenir.

Quel changement spectaculaire en seize ans !

Heureusement que mon premier chauffeur de taxi m’avait dit que le flot des touristes et l’extrême chaleur de l’été avaient maintenant cessé… Ce week-end le thermomètre a allègrement franchi les 30°, quant aux touristes, j’ai eu plus d’une fois l’impression d’être cerné par la foule. Essentiellement francophone. Lisbonne serait-elle devenue la dernière destination à la mode ? Il faut croire que oui…

Je reviens ébloui de ces quatre jours dans la capitale portugaise et ses environs. Pas seulement par la beauté des villes et des sites, mais aussi par le sentiment de prospérité, de dynamisme, qui saute aux yeux de l’étranger qui débarque, informé (intoxiqué ?) par les médias d’une situation économique critique au regard des critères européens… Qui dit vrai ?

img_5464

img_5468

img_5482

img_5494

img_5461

img_5506

img_5498

img_5485

img_5513

D’autres photos suivront, une fois sélectionnées parmi quelques centaines prises dans les multiples coins, recoins, ruelles, escaliers de cette ville aux mille visages. Et de Sintra et Queluz, royales et romantiques.

Des images spectaculaires ou étonnantes à voir ici :

Extrême Occident

Le Gotha à Disneyland