Jamais assez

Je ne fais pas partie, comme certains professionnels de la profession, de ceux qui aménagent, étendent leurs lieux de vie pour héberger une discothèque envahissante. J’ai certes beaucoup de disques mais je fais comme les collectionneurs, j’achète, je vends et revends, je m’en tiens à un volume à ne pas dépasser. C’est une tâche relativement facile depuis quelques années et le système adopté par les majors du classique de republier leurs fonds de catalogues en gros coffrets compacts (ce qui réduit d’autant la surface linéaire des CD isolés). Viendra sans doute le jour où les rayons de ma discothèque ressembleront à un kaléidoscope de cubes plus ou moins imposants.

Coup sur coup deux coffrets publiés par Decca satisfont doublement ce que d’aucuns comparent à une boulimie – jamais assez de disques – et mon souci de rangement.

D’abord un pavé de 55 CD de récitals de chanteurs/cantatrices, pour certains parus isolément, mais de façon assez disparate selon les pays (voir le détail :  55 great recitals)

81W9L6L9x4L._SL1500_

Et puis la première vraie intégrale sur instruments dits d’époque des 107 symphonies de Haydn. Composée des sommes réalisées par Christopher Hogwood et son Academy of ancient music, et par Frans Brüggen et son orchestre du XVIIIème siècle (ou The Age of Enlightment), complétées par une nouveauté enregistrée à cette fin par Ottavio Dantone et son Accademia Bizantina (symphonies 78 à 81).

61vr-iLNuAL._SL1200_

Le tout pour un prix dérisoire. Sans doute l’intégrale la plus passionnante d’un cycle essentiel, fondamental, tant le génie de Haydn surgit à chaque page.

Je confirme on n’a jamais assez de chefs-d’oeuvre et de grandes versions dans sa discothèque !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s