La Bulgarie sans parapluie

On a oublié aujourd’hui la sinistre expression, le parapluie bulgareune méthode mise au point par le KGB soviétique et ses alliés bulgares dans les années 70, pour éliminer discrètement les opposants ou les dissidents, comme Georgi Markov. La Bulgarie était alors le plus sûr allié de l’URSS dans le bloc de l’Est, au point que la tentative d’assassinat du pape Jean Paul II en 1981 fut longtemps attribuée aux services secrets bulgares.

J’avais toujours eu de la Bulgarie la représentation d’un pays peu avenant, destination bon marché – qui l’est restée ! – proposée par les comités d’entreprise liés au Parti Communiste ou à la CGT, concentrations touristiques sur les bords de la Mer Noire. Bref j’avais tout faux.

Une douzaine de jours à parcourir une partie du pays m’a fait découvrir des cités, des contrées, des paysages, une histoire, des populations bien loin des clichés encore véhiculés par certains guides touristiques.

IMG_0717(Hôtel de ville de Burgas)

J’ai déjà raconté ici la frontière à Roussé (De Syldavie en Bordurie), la montagneuse Veliko Tarnovo, l’antique et moderne Plovdiv (Old City), les excursions à Nessebar et Balchik chez la reine Marie.

D’autres images des villages visités, des paysages traversés, de la réalité des bourgs et des villes.

IMG_0343Les alentours de Veliko Tarnovo

IMG_0350Un monastère déserté près de Veliko Tarnovo.

IMG_0372

IMG_0390La jeunesse ne respecte plus rien ! (Veliko Tarnovo)

IMG_0404Une gare quelque part entre Veliko Tarnovo et Plovdiv

IMG_0406

IMG_0414Arrêt à Tryavnaun village encore préservé, avec la première école primaire publique, non confessionnelle (1832)

IMG_0440

IMG_0446

IMG_0430

IMG_0422

IMG_0419

IMG_0437

IMG_0480Les rives de la Maritza à Plovdiv.

IMG_0513

La poste très stalinienne de Plovdiv

IMG_0655

IMG_0514Une fresque commémorative de l’amitié Plovdiv-Leningrad (1980)

Dans le vieux Plovdiv, une belle maison mal entretenue où Lamartine a séjourné au retour de son voyage d’Orient en 1833 , visitée par François Mitterrand en 1989.

IMG_0537

IMG_0613

IMG_0675

Très vertes, couvertes de forêts les routes du nord et du centre laissent place, dans la plaine de Thrace, à des paysages plus secs.

IMG_0673

IMG_0683(Burgas)

IMG_0721

Sozopol, au sud de Burgas, est l’une des plus anciennes cités bordant la Mer Noire. Moins toutefois qu’à Nessebar, la présence historique des colonies successives est visible dans les monuments (ou leurs ruines), les maisons de bois.

IMG_0729

IMG_0743

IMG_0729

IMG_0748

IMG_0756

IMG_0883

En remontant la côte de la Mer Noire vers le nord, on arrive à Varnadont les alentours sont sans grâce particulière, mais qui recèle quelques belles églises et palais (voir les photos ici)

IMG_0875

IMG_0902

Cabines de bain et farniente au programme… Varna n’est pas repliée sur son passé.

IMG_0906

IMG_0904

IMG_0911

IMG_0913

J’ai particulièrement aimé Burgas (lire Une Turandot bulgareplus encore que Varna, une authentique station balnéaire de bord de mer : pas d’urbanisation concentrationnaire comme sur la côte d’Azur, un immense parc maritime, traversé de familles se rendant sur de longues plages bien entretenues. Une belle ambiance dans les rues piétonnes du centre, très propres et bien entretenues – c’est une caractéristique de toutes les villes traversées, Paris pourrait venir s’en inspirer !

Douze jours c’est trop peu pour s’imprégner de la culture et des moeurs d’un pays fier de n’avoir pas renoncé à sa langue, à son alphabet cyrillique, qu’il vaut mieux savoir pratiquer si l’on veut circuler facilement dans le pays !

IMG_0987

 

 

 

La cité antique

Venant du nord (De Syldavie en Bordurieon a d’abord fait halte dans une petite ville tout à fait singulière Veliko Tarnovo (voir les photos ici).

Poursuivant vers le sud, on accède à Shipka, où trône l’église du Souvenir (1902)

IMG_0449.jpg

IMG_0456

Puis, au sud de Shipka, on aperçoit quelques tumulus, tombeaux des rois thracescomme celui de Seuthes III. On est frappé par le fait que la découverte de ces tombes est toute récente (2004)…

IMG_0459

IMG_0460

Plovdiv est la plus ancienne cité d’Europe encore peuplée, la deuxième ville de Bulgarie, et accessoirement le lieu de naissance de Boris Christoff… et Sonya Yoncheva !

IMG_0318(Avec Sonya Yoncheva le 22 juillet dernier à Montpellier)

Les traces de cette histoire millénaire sont très présentes dans toute la cité, même si leur exploration et leur exploitation archéologiques sont encore loin d’être achevées… La perspective pour la ville d’être Capitale culturelle européenne en 2019 va peut-être accélérer et améliorer le processus ?

IMG_0640(Le stade romain en contrebas de la Mosquée Djumaya)

IMG_0661

(Le forum romain jouxtant le bâtiment de la poste)

IMG_0614(L’oppidum surplombant la ville, fait toujours l’objet de fouilles archélogiques)

Le théâtre antique rappelle celui de Taormina…sans l’arrière-plan

IMG_0541

IMG_0543

On reviendra à Plovdiv et sa vieille ville pavée si riche en témoignages d’un passé glorieux et métissé.