Le chanteur de l’Est

D’abord un paradoxe : traduit littéralement son nom voudrait dire « crieur » ! C’est pourtant l’un des plus grands chanteurs du XXème siècle qui vient de disparaître, à l’âge de 84 ans : Peter Schreier.

L’incarnation de ce que l’éducation dans une tradition authentique – Dresde, Leipzig – combinée à une habileté politique certaine – Schreier a été de toutes les distinctions du regime communiste est-allemand et a, de fait, bénéficié d’une liberté de mouvement, très parcimonieusement distribuée de l’autre côté du rideau de fer, qui lui a permis de se produire et d’enregistrer aussi bien à l’Ouest qu’à l’Est.

Ce n’est pas le timbre de ténor le plus séduisant qui soit, mais le musicien incomparable perçait sous chaque note et la solidité d’une technique à toute épreuve lui autorisa une longévité assez exceptionnelle. D’autres diront tout ce qu’il a donné dans Mozart, Schubert, Wagner, Schumann et bien sûr Bach et Haendel.

De Peter Schreier je retiens aussi, et peut-être d’abord, le chef d’orchestre qui m’a en grande partie ouvert l’univers des oratorios, messes et cantates de Bach

Le souffle qui parcourt la Messe en si, la Passion selon Saint Jean, et nombre de cantates, continue de m’impressionner et m’émouvoir comme au premier jour.

Tout comme son Requiem de Mozart.

Hommage à un maître qui a fait de la tradition dont il s’est nourri une force vive, irrésistible.

Une réflexion sur “Le chanteur de l’Est

  1. Loin du Kenya mais prêt du cœur de la musique que nous aimons les > 60 ans ont tous un peu de nostalgie à l’annonce du décès de PS avec pour moi 2 enregistrements emblématiques 1/ la belle meunière parue dans les années 70 chez DGG ( qui ne s’appelait pas encore DG ) avec W Olbertz ; voix saine assez plébeienne mais bien adaptée au jeune homme chantant ses amours déçus . Je ne connais pas bien ses remakes bcp plus tardifs enregistrés avec S Richter sans diute excellents et la technique prodigieuse de PS lui a permis de bien vieillir sur le plan vocal 2/ cadeau de noel de mes parents avec comme il se doit dans une famille catho la passion selon St Mathieu de Bach enregistrée par Karajan, distribution luxueuse mais un Fischer Dieskau sublime e, Jesus et un PS évangéliste halluciné .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s