De Syldavie en Bordurie

Un dimanche de canicule à Bucarest c’est d’abord la visite des quelques rares églises du centre que n’a pas détruites Ceausescu.

IMG_0170IMG_0157IMG_0160IMG_0175IMG_0196

La colline du Patriarchat demeure à l’arrière du gigantesque Palais du Parlement.

IMG_0301

IMG_0310IMG_0309

Et bien sûr au plus fort de la canicule on se réfugie dans le vaste Musée d’art de la Roumanie, où les oeuvres de belle qualité ne manquent pas (voir Les cousins au musée)

Comme quelques Greco et ce Martyre de Saint Maurice

IMG_0224

On quitte Bucarest lundi au petit matin.

IMG_0319IMG_0320

J’aurai vraiment l’impression – paysages, ambiance, villages – de passer de Syldavie en Bordurie, en franchissant le Danube qui marque la frontière entre Roumanie et Bulgarie à Roussé.

IMG_0328IMG_0330IMG_0331IMG_0335